• Soyons clair, soyons clair, le monde va de travers, 
    à tous ceux qui espèrent, 
    voici la phrase du jour:
    Action, Réflexion, Action, Réflexion, Action, Réflexion ... 

    mais dites-moi, on est à Roland Garros où je rêve?

    Je ne citerai que ce petit mot passé par  Michel Lacaille hier,
    pour conclure ce presque printemps d'aujourd'hui: 
    "MAIS PENSER NE TUE PAS" inscrit comme ces messages sur les paquets de tabac

    Par ici, un Big bang se prépare

    Alors pour ceux qui se pose la question de savoir ce que faisait Dieu avant le Big Bang
    Où pour ceux qui, ne croyant pas en l'existence d'un Dieu, se posent quand même la question de savoir ce qu'il pouvait bien se passer avant le Big bang, 
    La réponse est la même: 
    Avant le Big Bang, il se passe deux choses:
    1. le sentir arriver
    2. tout ranger

    (parce que cela on ne le raconte pas dans les livres de sciences, mais je puis vous garantir qu'avant le Big Bang, c'était plutôt le foutoir et non des moindre, et que s'il fallait parler de conjonction, certainement, vers l'avant le souvenir s'efface quand l'après devient,...)

    Toutçapourtedirequemêmesiparfoisonn'apasdenouvellesetquel'onendonnepasnonpluscen'estpasbiengraveparcequ'ajustepenserauxpersonnesquel'onaimeonenresteentieretc'estleplusimportant !

    Biz aux ami(e)s
    Alexis


    votre commentaire
  • Se couper les cheveux c'est une drôle d'idée

    C'est par les cheveux que circulent les idées

    C'est par les cheveux ces arbres vers le haut

    Qu'il nous est possible d'une source dans les vents

    Et pourtant, diantre, avant hier

    J'suis passé chez l'coiffeur

    Et j'ai même insisté

    Coupez moi ces idées!

    Et c'est ce qu'il a fait.

     

    Les idées quand petites ne dérangent pas grand monde

    Alors pas déranger et coupez vous les tiffes

    Qui a la grande idée qu'on le rase gratis?

     

    C'est qu'elles m'en veulent un peu ces idées rétrécies

    Mais là pas d'inquiétude, j'les cagoule comme si

    Comme si ces idées là avaient toutes racines

    A l'intérieur de moi, vers les bas et les cîmes

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires