• Au mur!

    Je rêve d'un silence sur ces murs, où le vrai véritable surgira comme de presqu'évidence, où chacun, moi y compris, n'y déposerait que des fleurs de pensée, pour ceux qu'on aime de part le mur, sans haine et vers l'azur d'un monde un peu moins … pressé!

    Je rêve d'un mur où l'on partage les idées, où chacun déposant la sienne, les siennes, on en ressort plus riche du partage des idées vers ce qu'il faudrait faire, vers ce que l'on pourrait faire, comme un possible échange qui parlerait de toi, de moi, de nous, du monde quoi, et qui mettrait à genoux toutes les perspectives de la gestion du tout 

    Je rêve d'un mur où l'on pourrait se taire, un partage aux taiseux, ceux qui ne disent rien et vivent le quotidien comme si le fleuve des presque rien déborderait et, tel un tsunami sans fin, casserait le mur tant écouté par ceux qui, à n'en point douté, ont intérêt à écouter ce mot même que j'inscris sur le mur que j'aimerai gommer

    Je rêve d'un mur où l'on pourrait gommer

    Bonjour mur, pas tant que ça d'ailleurs, j'inscris sur toi la trace, comment tout à chacun, la trace d'être passé là, exactement, ici, entends tu, mur, le verbe que j'écris? alors écoute une dernière fois, enregistre bien ce que tu penses vendre à d'autres, à monnayer l'humanité, écoute donc, écoute bien, Bonjour j'ai dis, bonjour le mur, j'écris: "rien n'est accessible que l'intérieur de soi"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :