• Le début des histoires d'une feuille morte

    L'histoire est surprenante à l'approche de l'hiver

    L'arbre prenait la pente des rêves à l'envers

    Partait dans le grand somme comme une introversion

    Laissait au vent la somme de ses feuilles par millions

     

    Or une feuille rebelle s'accrocha à sa tige

    Quand d'autres toutes belles pensaient à lâchaient prise

    Elle voulait voir l'hiver autrement que par terre

    Etait prête à la bise, au froid et aux calvaires

     

    Ce que l'arbre ne sut c'est qu'elle réussit

    A se maintenir nue dans son coin d'paradis

    Qui en hiver pourtant a les brûlures du froid

    Ce qu'elle ne savait pas, et ce qu'elle accepta

     

    Elle en vit de bien belles du haut de son perchoir

    Les flocons de dentelles et les lueurs du soir

    L'envol de l'hirondelle et même un p'tit rouge gorge

    Qui buvait le jus d'orge en parlant de plus belle

     

    Ainsi passa l'hiver et l'arbre se réveilla

    Un peu surpris ma fois d'être juste recouvert

    D'une petite feuille qui était encore verte

    Lui racontant l'hiver le début des primevères

     

    Les arbres ont de la feuille, il l'écouta longuement

    Il en fut même touché, mais posa la réalité

    Tu es de toute beauté mais tu doit t'effacer

    J'ai les bourgeons qui poussent il te faut t'en aller

     

    Et la feuille rebelle partit aux quatre vents

    Dans le printemps naissant elle oublia le temps

    Et se mit à rêver pour ne pas s'endormir

    D'avoir comme ami un arbre ça n'est pas pire



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :