• Sysiphe

    Cette histoire là est pleine d'humour noir

    Je ne m'attarderai pas sur la cause des déboires

    Le matin je remonte à force de sueur

    Une pierre qui descend quand c'est l'heure du soir

     

    Vous me plaignez surement pourtant si vous saviez

    Comme disait Camus m'imaginer heureux

    Il est un peu de moi en toi même inné

    Qui remonte la pierre chaque jour un peu mieux

     

    Il arrive parfois que je rencontre d'autres

    Sysiphes comme moi d'autres mauvais apôtres

    Crois moi si tu voudras mais on ne parle pas

    De la pierre à grimper quand on rit aux éclats

     

    Et l'imagination s'active tout en haut

    A regarder la pierre descendre de son mieux

    C'est de la poésie quand au hasard des mots

    On parle à la pierre qui faisait de son mieux

     

    Bonjour au beau matin comment vas-tu vieille branche

    Reprenons le chemin dis moi ce que tu penses

    Entends tu dans le vent d'aujourd'hui le silence

    Allons-y vaillemment reprenons en cadence

     

    La pierre se fait légère et même me devance

    Dans le chemin dit-on est le seul intérêt

    Chaque jour différent et parfois éclairé

    De l'amour qui seul peut faire la pierre s'envoler

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :